Si l’on continue de faire caca et pipi dans des toilettes habituelles, pour de plus en plus de gens il est indispensable de changer de comportement pour de nombreuses et évidentes raisons.

Pour éviter cette pollution incroyable, celles des eaux dites noires par exemples, qui doivent subir des traitements lourds, et sont ensuite rejetées avec plus ou moins de conséquences extrêmes dans la mer finalement.

Le gaspillage d’une ressource essentielle, limitée, l’eau, si précieuse, l’eau propre, que nous pourrions boire ! Continuer à faire mes besoins dedans est une chose que je ne souhaite plus.

Tout simplement récupérer et valoriser à moindre frais des matières, c’est le cas de le dire, que nous continuons d’extraire et qui deviennent de plus en plus rares, comme le phosphore qui sont contenues dans nos rejets biologiques, l’urine.

En effet excréments, fèces, le « caca » si vous préférez et l’urine, le pipi, loin d’être sales sont des mines d’or pour l’agriculture.

Le compostage, la récupération des urines et des excréments permettent d’améliorer et amender des sols, tout ça en toute sécurité sanitaire, naturellement. D’ailleurs il y a plein d’animaux qui font caca et pipi partout pour vous en convaincre.

Utilisation de l’urine au jardin

On vous a mis une série de liens de vidéos et des sites qui en causent… Nous en rajouteront un peu plus au fur et à mesure.

Il s’agit de diluer et d’utiliser cette ressource, et convaincre que c’est bon pour le jardin, sans danger et bon pour la planète.

Un article complet et une vidéo sur Renaud de Looze, ingénieur et pépiniériste, de l’excellente chaîne de Damien DEKARZ Permaculture, agroécologie etc.

https://www.youtube.com/watch?v=4SZasMQH9yU et l’article de Mr Renaud de Looze

https://blog.defi-ecologique.com/urine-agriculture/

Aller plus loin, cette idée commence à être utilisée dans les concerts et autres manifestations en milieu rural, dans certains campings même.

Uritonnoir / Urinoir sec

En attendant et c’est l’un des premiers projets, vivement mes toilettes sèches, d’abord en bois, puis en pisé dès que leur emplacement sera défini et la récupération de mon pipi et encore des bottes de paille à prévoir ! A moins que j’utilise celui-ci dilué bien sur pour l’arrosage du potager.